Notre Blog‎ > ‎

Télétravail : les grandes villes françaises passées au crible

publié le 17 févr. 2016 à 05:21 par Romain Raynaud   [ mis à jour le·17 févr. 2016 à 05:21 par Notre nuaGe ]
Pour analyser l’impact du télétravail sur le territoire, le CGET a décidé de porter son attention sur trois métropoles françaises, leurs périphéries, leurs espaces périurbains ainsi que leurs espaces ruraux. 

Les villes de Lyon, Strasbourg et Toulouse ont été étudiées de près à travers leurs axes de communication, leurs systèmes économiques et les flux domicile-­travail. Ces analyses ont permis au CGET de modéliser l’apport du télétravail de manière personnalisée pour chacune de ces trois;

Les enjeux du télétravail à Toulouse, Lyon et Strasbourg
  • A Toulouse, le télétravail est déjà relativement développé avec de grandes entreprises le pratiquant, des tiers­lieux publics en plein essor et de nombreuses initiatives innovantes. Le télétravail permet la création d’espaces ruraux innovants et variés.
  • A Lyon, l’enjeu du télétravail réside principalement dans la décongestion urbaine et la diminution du trafic dans la ville et en périphérie. 58 % des postes des actifs sont « télétravaillables » et le territoire abrite une multitude de tiers­lieux et d’espaces de coworking. Le flux entrant est constitué de 42 % de travailleurs. Si 70 % de ces actifs optaient pour le télétravail le vendredi, on assisterait à une diminution de 17000 voitures individuelles aux heures de pointe.
  • A Strasbourg, la chambre des commerces et de l’industrie d’Alsace accompagne 45 télétravailleurs issus d’une quinzaine de petites et moyennes entreprises dans le but de les initier au télétravail. Ce mode de fonctionnement permet une multiplication des initiatives publiques et
Les enjeux du télétravail imaginés en 2025
Si le télétravail se développe en France ces prochaines années, on pourrait assister à de nombreux effets bénéfiques dès 2025 :
  • 124€/mois de pouvoir d’achat supplémentaire pour les télétravailleurs
  • une baisse de 33 % de l’absentéisme pour les entreprises
  • un gain d’1h10 de temps de transport par jour pour les télétravailleurs
  • un gain moyen de 56 habitants et 9 emplois pour chaque commune possédant un télécentre
  • une progression des achats de 57 000€ et des revenus fiscaux de 37 000€ pour chaque commune possédant un télécentre.
Cliquez ici pour voir le rapport complet : https://goo.gl/IahzAo